Cacao et spiritualité

visibility77 Views comment0 commentaires list In: Cacao et spiritualité

Les origines du cacao

Le cacao mieux vaut le déguster que d’essayer de comprendre d’où il vient, c’est plus compliqué que les origines de l’Homme…bon j’exagère un peu !

Mon enquête commence par une quête linguistique sur l’origine du mot Kakawa ou Kakaw ou encore Kakawatl, selon qu’il soit issu d’un protolangage, maya, olmèque ou aztèque.

Il existe des thèses et des hypothèses de chercheurs, d’archéologues, qui se prennent la tête pour tenter de se convaincre mutuellement et d’avoir raison sur la théorie la plus plausible. Finalement, il semblerait que personne n’ait vraiment la réponse.

Le cacao apparaît 1500 ans avant notre ère

Par simplicité, on retiendra que le mot cacao est apparu 1500 ans avant notre ère sur des artefacts maya, et provient de Kakaw. Le cacaoyer était considéré comme une plante divine, jouant un rôle spirituel, médicinal ou monétaire en fonction des périodes.

Les bienfaits du cacao, adopté par les guérisseurs 

Il ne s’agit pas de faire l’apologie des différentes utilisations de la fève de cacao à travers le temps ni des bienfaits du cacao sur la santé avec ses apports de minéraux, d’antioxydants et catécholamines, qu’on retrouve dans nombres d’articles, mais comprendre pourquoi il a été adopté par des guérisseurs durant le new-Age d’où en découlent d’étranges cérémonies, les cérémonies du cacao.

Le côté spirituel de ce fruit, tant convoité, m’intrigue.

La légende Maya

« Une légende maya nous dit que chaque fois qu'il y a un déséquilibre entre l'homme et la nature, le cacao vient de la forêt tropicale pour ouvrir le cœur des gens et ramener la planète à un état d'harmonie.

Certains chamans considèrent donc le cacao comme “la nourriture du changement“.

quetzalcoatl dieu du cacao amour et respect

La paix intérieure

Il apporterait à l’esprit une paix intérieure et une communion avec le divin. Cette pratique communautaire servait surtout à préparer l’esprit à l’au-delà, mais la cérémonie du cacao était aussi pratiquée lors de mariages, d’anniversaires ou de baptêmes.

Véritable connexion à ce que nous appelons le monde de l’invisible, tel un guide spirituel, le cacao nous embarque dans les méandres de l’inconnu sur un chemin initiatique où les visions nous montrent la voie. Quelle voie ? Celle de la guérison, de la découverte de soi, de la conscience ?

Nous sommes tous reliés

Ou, peut-être tout ça à la fois. Tout est lié, tout nous relie, nous ne faisons qu’un avec l’univers et les êtres vivants. J’entends par le vivant, le monde animal, végétal et minéral. La cérémonie du cacao nous fait entrer en communion avec ce qui échappe à notre esprit, lorsque pris dans la frénésie d’un monde en effervescence, nous ne voyons plus. 

La cérémonie du cacao

Alors, cette cérémonie, nous permet-elle de retrouver la vue, éveiller et élever notre conscience, poser notre regard à l’intérieur de nous pour mieux ressentir ce qui nous possède et nous entoure.

Théobroma nourriture des dieux

Le cacaoyer ou « Theobroma  cacao » qui signifie nourriture des Dieux, pousse uniquement sous un climat équatorial, chaud et humide, à température constante de 27 degrés, là où une biodiversité extraordinaire se développe. Elle a besoin de l’ombre de la canopée et de la lumière pour grandir, avec deux récoltes par an et un rendement peu élevé en cycle naturel, chaque arbre produit une soixantaine de cabosses par récolte.

Seulement 1 fleur sur 500 donnera un fruit.

Sachant que dans une cabosse il y a environ 40 fèves de cacao qui donneront 60g de cacao transformé. Ce qui en fait un aliment très précieux !

Quetzalcoatl amour et respect

Les anciens méso-amérindiens vouaient à cette plante un véritable culte, et pour causes, non seulement le cacao était associé au Dieu serpent, Quetzalcoatl et avait le pouvoir d’ouvrir l’esprit.

Rare, divin, bon pour la santé, aux arômes envoutants, qui donne la force et éveille à la spiritualité, la fève de cacao a une valeur inestimable. Pour lui rendre hommage, lors de cérémonies, autour d’offrandes, de prières, de musiques chamaniques et de danses, les participants boivent en conscience une préparation à base de cacao brut, d’eau chaude et d’épices pour accompagner le rituel.

Chacun y trouve ce dont il a besoin pour amorcer une transformation profonde ou se connecter aux esprits des morts, pour recevoir des messages, écouter ses guides, amener une guérison, libérer les émotions, rééquilibrer les énergies ou simplement se sentir apaisé.

Il paraitrait que certains rentrent en transe…C’est tentant !

quetzalcoatl amour

Je n’ai pas encore fait l’expérience du cacao, mais ça me donne envie de tester. Je sens qu’il y a beaucoup d’amour dans cette plante, elle est riche en phényléthylamine, une endorphine appelée la molécule de l’amour.

LA RECETTE

Je me prépare une tasse de xocoatl, cette boisson maya. Je choisis une pâte de cacao cru 100%, pure origine Pérou de petits producteurs de la forêt amazonienne, que je râpe dans une tasse avec de la cannelle et du piment rouge de Cayenne et ajoute de l’eau chaude.
Je suis étonnée par les arômes qui se dégagent, la boisson est épaisse, épicée et le cacao moins amer que je ne l’imaginais. Il amène une rondeur intéressante et une légère astringence qui se marie très bien avec les épices. C’est délicieux ! Je ne m’attendais pas à ça.

Maintenant, je suis prête pour une cérémonie.

Je vous raconterais ça au prochain épisode.

Découvrez la recette ancestrale du chocolat chaud Maya

recette du chocolat chaud maya ceremonie du cacao

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December