CBD et Chocolat : un mariage stupéfiant !

visibility29 Views comment0 commentaires person Posted By: Corinne list In: Ils parlent de nous

CBD ET CHOCOLAT : UN MARIAGE STUPEFIANT ! 

La rencontre de deux puissantes plantes légendaires et millénaires aux vertus bienfaitrices.

Le cacao un super-aliment qui contient de l’anandamide la molécule du bonheur et le CBD la molécule du lâcher-prise.

Le mot CBD est en ce moment dans toutes les bouches, cette molécule aux multiples propriétés ne cesse de faire parler d’elle. On la retrouve sous différentes formes, qu’elle soit en huile sublinguale, en gélule, en e-liquide, en cristal, qu’elle se fume ou s’ingère c’est un véritable caméléon. 

Et si on parlait du plaisir ?

La question peut se poser puisqu’il s’agit de produits qui vont procurer un certain bien-être, et pour être honnête, avoir de l’huile en bouche n’est pas des plus sexy ! 

On voit se développer des produits comestibles à base de CBD, ou les “Edibles” comme ils disent de l’autre côté de l’atlantique. Il existe des sucettes, des pastilles, des gummies, des chewing-gum, mais il n’y a pas de véritable synergie entre les cannabinoïdes et le support utilisé, le bonbon est simplement le véhicule, un peu comme un aliment augmenté. Ils n’en sont pas moins inintéressants au niveau du plaisir oral mais ne possèdent pas de réelles propriétés sur la santé. Les Edibles vont accélérer leur développement pour devenir incontournables d’ici 3 ans. Certains fabricants commencent à proposer des super-produits enrichis au CBD comme le chocolat ou le miel, pour combiner les bienfaits en un seul aliment. Il est indéniable que le plaisir est un élément essentiel, indissociable du bien-être. En utilisant le cacao comme support on sait que l’association est idéale. Le chocolat, l’aliment cocooning par excellence, a le pouvoir d’activer le circuit de la récompense de notre organisme en favorisant la libération de la dopamine, neurotransmetteur impliqué dans le plaisir et le désir, ou de la sérotonine, l’hormone du bonheur, pour produire une sensation de satisfaction. 

Il n’y a pas de mal à se faire du bien, alors comment ne pas succomber au plaisir d’un carré savoureux surtout quand il est en bonne compagnie.

Le chocolat au CBD, l’élixir parfait.

Le cacao et le CBD sont des associés qui ne peuvent rêver meilleure compatibilité, dans la joie et la bonne humeur, évidemment !

En effet, comme les huiles essentielles le cannabidiol est lipophile, c'est-à-dire qu’il est miscible dans un corps gras comme le chocolat, parfait diluant pour cette molécule du chanvre. 

Quand on associe la nourriture des dieux Mayas à des cannabinoïdes non psychotropes, les sensations de détente, les effets pour aider à lutter contre le stress, l’angoisse ou la rumination sont favorisés.

Passons aux choses sérieuses, après le plaisir, les bienfaits.

Le cacao, un concentré de molécules bienfaisantes.

On sait que le chocolat est riche en minéraux comme le magnésium, le potassium, le phosphore, le fer. Il contribue à lutter contre la fatigue et le stress.

Il aide notamment à la récupération pour les sportifs, améliore notre humeur et stimulerait même la libido ! 

Que demander de plus ?

On y retrouve par exemple de la théobromine un alcaloïde puissant, stimulant et apaisant, précurseur de la sérotonine, il joue un rôle non négligeable sur notre bonne humeur.

De la phényléthylamine (PEA), appelée aussi la “molécule de l’amour” car elle intervient dans la  transmission de la sensation de plaisir aux neurones, limite aussi la sensation de faim, de soif, et de fatigue, comme dans un état amoureux, ou après une bonne séance de sport. 

C’est pour ça qu’on est accro au chocolat  !  

La PEA a un effet antidépresseur et aphrodisiaque. Le chocolat était d’ailleurs utilisé par les Aztèques, en potion, mélangé à des piments, poivre et clous de girofle. 

Le cacao contient de l’anandamide,  qui vient du sanskrit “Ananda” et veut dire “félicité ou “béatitude”, tout un programme !

Cette molécule aussi fabriquée naturellement par notre organisme est un endocannabinoïde, 

du Grec “Endo” signifiant “dedans”, donc endo-cannabinoide = cannabinoides présents dans notre organisme.

L’anandamide a le pouvoir de stimuler les mêmes récepteurs que les cannabinoides fabriqués à partir du cannabis. 

Ce qui nous intéresse surtout c’est que l'anandamide est un lipide qui se lie aux récepteurs cannabinoïdes et imite les effets psychoactifs du THC. On dit généralement que le chocolat améliore l'effet des cannabinoides en mimant l’effet d’entourage. Une implication pratique de cette découverte est que la quantité de chanvre nécessaire à des fins médicinales peut être diminuée en l'utilisant avec du chocolat, ce qui réduit à la fois les risques de surdosage (extrêmement rare) et les coûts associés aux molécules.

Un effet bien-être incontournable

 

Les preuves d'études précliniques ont montré que le cannabidiol phytocannabinoïde ( CBD) non psychotrope et l'endocannabinoïde anandamide ont des effets anxiolytiques et régulent également la peur en atténuant son expression, en améliorant son extinction et en perturbant sa reconsolidation. (1) 

Le chocolat est connu pour avoir des effets anti-inflammatoires, neuroprotecteurs et cardioprotecteurs.

Le cacao est aussi hépatoprotecteur malgré ce qu’on pense ce qui contrebalance avec les effets délétères du CBD sur le foie.(2)

 

Le chocolat noir est bon pour le foie, grâce à ses molécules anti-oxydantes, les flavonoïdes, mais aussi ses minéraux, zinc, selenium, cuivre, manganese.

Et oui la crise de foie due au chocolat est un mythe ! Le problème ne vient pas du chocolat lui-même mais des mauvaises graisses qui sont ajoutées dans le chocolat au lait, ou blanc par exemple, voire même parfois d’autres graisses que le beurre de cacao, comme la graisse de palme.

Ce qui est interessant à savoir, c’est que la régularité de la consommation de chocolat, qui apporte un effet “bouclier” avec 30 ou 40g (3 ou 4 carreaux) de chocolat à 70% minimum par jour,  permettrait d’atteindre des doses de polyphénols hépatoprotecteur, sans trop peser sur la balance. Car oui le chocolat peut faire grossir, ce n’est pas un mythe non plus, donc il ne faut pas en abuser.

Avec les chocolats au CBD le plaisir n’aura jamais eu autant d’effets !

 

Onaturo fait partie de ces entreprises qui ont parié sur le mariage du chocolat et du CBD

Delphine & Corinne, pionnières dans l’élaboration de recettes de chocolat bien-être, associent l’énergie du cacao à des synergies d’huiles essentielles pour leurs bienfaits sur la santé. Depuis 6 ans, Onaturo crée dans le sud de la France des chocolats à leurs marques mais aussi en private label. Elles innovent aujourd’hui avec des nouvelles saveurs en associant CBD, huiles essentielles et terpènes dans des chocolats et des pâtes à tartiner qui ne manquent pas d’audace.

“Il nous semblait cohérent de suivre les tendances bien-être en proposant des chocolats au CBD et CBG, deux cannabinoïdes aux recherches prometteuses sur de nombreuses pathologies comme les douleurs chroniques, la dépression, les maladies inflammatoires, le sommeil, la neurodégénérescence” nous dit Corinne, naturopathe et aromathérapeute.

 

(1) Source Cannabinoid Regulation of Fear and Anxiety: an Update PubMed).

 

(2) Uniquement à hautes doses et observés sur des personnes ayant des troubles hépatiques importants, transaminases élevées ou prises concomitantes de CBD avec un traitement médicamenteux). Nous vous recommandons de demander conseil à votre praticien de santé pour toute prise de CBD. Car comme toute molécule efficace, il peut y avoir des effets secondaires ou incompatibilité en fonction des pathologies associées.

 

cbd actu 1

cbd actu 2

cbd actu 3

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December